soins capillaires en hiver

Cheveux ondulés, frisés, crépus : comment bien protéger vos boucles en hiver ?

L’hiver est une saison redoutable pour les cheveux, particulièrement pour les cheveux ondulés, frisés ou crépus. Le vent, le froid, l’air sec et l’humidité ambiante sont autant de facteurs qui rendent vos cheveux, déjà fragiles par nature, encore plus cassants. Si vous possédez une bonne routine capillaire, il n’est pas nécessaire de la modifier puisqu’elle se doit d’être efficace hiver comme été. En revanche, vous pouvez l’adapter à la saison hivernale grâce à quelques astuces. Découvrez comment bien protéger vos boucles en hiver avec ces 5 gestes à adopter au quotidien.

 

#1  Adoptez une alimentation saine et équilibrée

Avoir une chevelure en bonne santé, ça passe d’abord par une bonne alimentation. Tout ce que vous mangez a un impact, négatif ou positif, sur votre corps. Si vous vous nourrissez mal et que votre alimentation comporte des carences, cela se ressentira très vite : cheveux cassants, ternes, trop secs ou trop gras et même parfois alopécie. Si vous rencontrez ce problème, qui a bien failli me gâcher la vie, je vous invite à parcourir mon blog. J’ai écrit plusieurs articles sur ce sujet, et notamment  sur les différentes causes possibles de l’alopécie féminine. Ne perdez pas espoir, des solutions existent !

 

Pour être en bonne santé, vos cheveux ont besoin de nombreux nutriments. Voici quelques incontournables :

Les protéines : pour un cuir chevelu sain 

Le cheveu est constitué presque en totalité d’une protéine : la kératine. Les acides aminés contenus dans cette protéine contribuent à renforcer la fibre capillaire en agissant comme un film protecteur. La consommation de protéines, animales ou végétales, est donc indispensable pour avoir des cheveux sains. 

Le zinc et le fer : des minéraux essentiels à la santé des cheveux 

Le zinc est un sel minéral naturellement présent dans l’organisme, mais en faible quantité. Il stimule le système immunitaire et contribue à la bonne santé de la peau et des cheveux. Il est donc indispensable de consommer des aliments qui en contiennent, afin de fournir à votre corps un apport journalier suffisant. Le zinc est naturellement présent dans la viande, les céréales et les fruits de mer. 

Le fer joue un rôle essentiel dans l’oxygénation et le renouvellement cellulaire. Une carence en fer peut être l’une des causes à l’origine de problèmes d’alopécie chez la femme. Il se trouve naturellement dans les coquillages, la viande rouge, les céréales, les épinards et les fruits à coque. 

Les vitamines B et E : des alliés de choix pour vos cheveux

Toutes les vitamines jouent un rôle pour maintenir votre cuir chevelu en bonne santé. Mais il en existe deux particulièrement adaptées aux cheveux crépus : les vitamines B (vitamine B5 et B8 notamment), qui ont un réel effet bénéfique sur la croissance des cheveux, et la vitamine E, qui permet de prévenir la chute des cheveux. Vous les trouverez naturellement dans la banane, l’avocat, les céréales, les poissons gras, les produits laitiers ou encore dans la levure de bière.

 

#2 Gardez vos boucles bien au sec

En hiver, on ne sort jamais avec les cheveux mouillés, c’est la base ! Le froid et l’humidité de l’air feront des ravages sur vos cheveux texturés s’ils sont mouillés lorsque vous sortez. Alors, certes, le séchage à l’air libre est moins agressif pour vos boucles que l’utilisation d’un sèche-cheveux, mais l’effet du froid sera bien pire encore. 

Deux solutions : patientez bien au chaud le temps que votre chevelure soit bien sèche (oui ça peut être long !) ou utiliser un sèche-cheveux. Dans ce cas, il vaut mieux investir dans du matériel de qualité, qui dispose d’un mode de séchage à basse température. Le séchage à froid sera moins agressif pour la fibre capillaire délicate des cheveux frisés, ondulés ou crépus.

 

#3 Fortifiez vos cheveux : l’huile protectrice et la protéine de soie à la rescousse !

Les cheveux bouclés, quel que soit leur degré de frisure , possèdent une fibre capillaire naturellement plus fragile que celle des cheveux lisses, puisqu’elle produit peu de sébum. Ils ont donc plus de mal à résister aux agressions de la saison hivernale et nécessitent un entretien régulier et rigoureux.

L’huile protectrice, un incontournable de votre routine capillaire

Si vous avez lu mon précédent article, vous savez que l’huile protectrice fait partie des trois éléments incontournables d’une bonne routine capillaire. En hiver, saison de tous les dangers, son utilisation est plus que nécessaire. Elle permet aux cheveux texturés de conserver tous les bienfaits des cosmétiques capillaires hydratants et nourrissants que vous utilisez. Alors, même en cas de flemme, on ne zappe pas l’étape du bain d’huile, qui permettra à vos cheveux d’affronter le froid hivernal plus sereinement. L’huile protectrice Ay Ay Oil, conçue à partir de poudres ayurvédiques, est idéale pour protéger et renforcer vos boucles pendant l’hiver.

La protéine de soie, à intégrer en douceur à vos cosmétiques capillaires 

Pour éviter de subir une sécheresse capillaire intense, vous devez fortifier votre chevelure en renforçant la fibre capillaire. C’est là qu’intervient la protéine de soie : connue pour ses propriétés lissantes, elle limite la casse, favorise la croissance et prévient la chute des cheveux. 

Les acides aminés contenus dans la protéine de soie pénètrent facilement la cuticule du cheveu et favorisent la rétention d’eau. En leur apportant une hydratation équilibrée, elle rend vos cheveux brillants et plus souples, donc plus faciles à coiffer. 

Attention, il ne faut pas en abuser et il est recommandé d’ajouter seulement quelques gouttes de protéine de soie à votre shampoing ou votre masque. Utilisée en trop grande quantité, la protéine de soie risque de créer un effet d’accumulation de produits cosmétiques sur votre cuir chevelu et de les rendre encore plus fragiles. 

Dans tous les cas, soyez toujours à l’écoute de vos cheveux et observez leur réaction, vous saurez alors si vous êtes sur la bonne voie ou s’il faut essayer un autre soin.

 

#4 Privilégiez les coiffures protectrices 

En hiver, les coiffures protectrices jouent un rôle important pour préserver les ondulations de vos cheveux texturés. Bien sûr, elles ne sont pas obligatoires, mais leur utilisation a un réel effet bénéfique sur la santé de vos cheveux. 

Elles permettent d’éviter les manipulations trop fréquentes et de conserver plus longtemps l’apport en hydratation de vos cosmétiques capillaires. 

Concernant le type de coiffure à adopter, vous avez l’embarras du choix (cette liste n’est absolument pas exhaustive !) : 

  • Les box braids : ces longues tresses réalisées avec des rajouts permettent de conserver une grande liberté de mouvement. Veillez à ne pas trop serrer les tresses ou votre coiffure pourrait avoir un effet destructeur sur vos cheveux afros.
  • Les twists  : Aussi appelés vanilles, ils ont l’avantage de pouvoir être réalisés sur vos cheveux naturels sans passer par des rajouts. 
  • Les crochets braids : c’est la coiffure idéale et tendance pour préserver les cheveux crépus en hiver. Sa pose est plus rapide que les autres coiffures protectrices et elle offre un rendu plus naturel.

Ne conservez pas une coiffure protectrice plus de deux ou trois semaines afin de laisser respirer vos cheveux. Pensez aussi à bien les hydrater tout au long de cette période, en utilisant un vaporisateur pour répartir votre huile ou votre soin en quantité suffisante.   

 

#5 Couvrez vos boucles pendant la nuit 

La nuit, vos cheveux ne sont pas forcément à l’abri ! Lorsque vous dormez, vous bougez, ce qui entraîne forcément un frottement répété de vos cheveux sur la taie d’oreiller et les draps. Au réveil, vous risquez d’avoir des cheveux cassés, emmêlés et asséchés.

Pour éviter ça, il est essentiel de couvrir vos boucles avant de dormir, en utilisant un foulard ou un bonnet de nuit en satin. Alors que le coton absorbe le sébum déjà rare de vos cheveux, le satin préserve au contraire leur hydratation. 

Évidemment, le bonnet nuit n’est pas forcément l’accessoire le plus glamour… Si vous faites l’impasse, investissez au moins dans une taie d’oreiller en satin, et bannissez le coton de votre linge de lit. 

 

Et vous, comment protégez-vous les belles ondulations de vos cheveux texturés en hiver ? N’hésitez pas à partager vos astuces et vos expériences en commentaire !

 

Retrouvez également sur Instagram tous mes conseils ainsi que les avis de toutes les Capill’beauty qui ont déjà succombé et qui en sont ravies!

 

Comment lisser et protéger vos cheveux en utilisant un kardoune ?
Réussir sa transition capillaire : vers un retour au naturel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

La taille maximale du fichier de téléchargement:128 Mo. Vous pouvez télécharger:image, video. Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et d'autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés. Drop files here

Navigation
Fermer

Panier

Fermer

Liste de souhaits

Recently Viewed

Close

Content de te voir ici !

Un mot de passe sera envoyé à votre adresse e-mail.

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité.

Vous avez déjà un compte ?

Fermer

Catégories

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videVoir produits